Son alimentation

Alimentation de la fouine

Elle doit manger 120 à 150 grammes de nourriture chaque jour. La fouine est omnivore, la plus grande partie de son alimentation se compose principalement de fruits et de baies : baies de genièvre, cerises, arbousiers, mûres, framboises, myrtilles, prunelles, sureau….

Mais étant très curieuse elle s’attaque aussi aux oiseaux : moineaux, moineaux, merles, pigeons.

Il est important de savoir qu’elle a une utilité car elle vous débarrasse des mulots, des campagnols et des rats d'égout (dont elle est l'un des rares prédateurs). Elle ne dédaigne pas de manger à l’occasion certains coléoptères, hyménoptères, chenilles à papillons, vers de terre.

La Fouine peut aussi se nourrir de débris et de déchets divers, elle se consacre à toutes sortes d'expériences dans la ville. Elle peut aussi se nourrir de restes alimentaire, chewing-gums, cuir, plastique, papier ou déchets de tous types.

Son plat préféré, les œufs

Là où son régime alimentaire  est un problème, c'est qu'elle aime les œufs, elle va à la source et son passage est rarement sans conséquence. L'agitation provoquée par la présence de la fouine dans le poulailler suscite une excitation chez les poules. La Fouine ne supportant ni trop de bruit ni trop d'agitation, elle l'interprète comme une agression et se défend en tuant tout sur son passage.

Elle est un chasseur de commodité, rencontre sa proie pendant son voyage. Quand sa proie est repérée, elle rampe, arrondie le dos, comme les chats, avant d'attaquer puis bondit. Elle mord son cou et tue sa victime sans plus tarder. Plus la victime bouge, plus la fouine est vigoureuse dans son attaque. Si la proie reste immobile, elle peut être épargnée, ou pas. La proie tuée, si elle est petite, est consommée sur place ; autrement, la Fouine dans un poulailler ramène sa pitance dans son abri pour plus tard.