Ou vit la fouine ?

L'habitat de la fouine

Si son habitat naturel est plutôt l'environnement rural, forestier ou montagnard, on observe que la fouine s'adaptant très bien à tendance à migrer dans les habitations

Nous remarquons qu'en hiver, la Fouine a tendance à se rapprocher des maisons, en particulier les toits, on estime qu'elle a bien compris que certains matériaux isolants protègent contre le froid. Une nouvelle preuve de son adaptabilité.

Fouine dans le grenier

Les greniers et les granges de nos campagnes, représentent pour elle l’habitat idéal. La fouine dans le grenier est à l'abri des éléments extérieurs, et la présence de rat, souris ou autre rongeurs dans le grenier assurent la nourriture des fouines présentent. Pour le propriétaire des lieux la fouine assure la chasse aux rongeurs qui auraient tendance à augmenter fortement sans elle.

Fouine dans la maison

Il y a des fouines dans la maison, elles s’introduisent facilement dans les faux plafonds. Vous vous rendrez rapidement compte qu'il y a une fouine dans la maison parce que son activité ne passe pas inaperçu, bruit d’animal la nuit, bruit dans les murs nuit et jours, bruit dans le plafond la nuit comme le jour. Vous pouvez également constater la présence d'une fouine par la  forte odeur qui vient du plafond, des cloisons ou dans le grenier.

La fouine dans nos villes

Après avoir envahi nos campagnes, elle arrive en ville! La fouine en ville trouve parfois un abri sous nos capots de voiture, puis grignote les fils et les câbles qu'elle rencontre. Malgré cela elle joue parfaitement sont rôle de régulateur, elle participe à la régulation des pigeons dans la ville, en les chassant vigoureusement.

 Rassurez-vous : dût au fait qu'elle ne partage pas son territoire, sa présence en ville n'augure pas une invasion.

Territoire et cohabitation

La fouine a un territoire allant de 10 à 200 hectares et la distance de ses mouvements sont de l'ordre de quelques mètres à plusieurs kilomètres. La Fouine marque son territoire par des sécrétions, ainsi qu’en se frottant l'anus sur le lieu à marquer. Le marquage est effectué régulièrement, notamment au printemps et l’été, par les sécrétions des glandes anales. Ceci assure le marquage du territoire et clarifie les relations prochaines entre partenaires.

ATTENTION la Fouine défend fermement son territoire contre tout intrus, les hommes inclus !

Les mâles ont une superficie plus grande que les femelles et dominent une ou plusieurs femelles sur leur propre territoire. Il n'est pas fixé en termes de taille, il est plus gros dans la forêt qu'en ville ou à la campagne, et il varie selon les saisons; plus petit en hiver, plus grand en été. Ses mouvements fluctuent aussi avec les saisons; ils sont plus importants en hiver dût a la recherche de nourriture. Les mâles et les femelles ne bougent pas non plus de la même manière, le mâle surveille plus la périphérie de son territoire, tandis que la femelle reste au milieu.